Quand les jeunes parlent aux jeunes,
le message passe mieux.


"on est pas condamné à l'échec"
Kery James


Il existe bon nombre d'organismes ayant pour mission
de donner aux jeunes tous les outils et informations
dont ils ont besoin afin de devenir
des adultes accomplis et des citoyens responsables.

Soutien de projet, réponses aux difficultés quotidiennes,
tels sont les missions de différentes structures
travaillant avec le public jeune.

Beaucoup d'adolescents ignorent l'existence
de ces structures et passent à côté d'informations
qui pourraient leur être utiles.


Partant de ce constat, nous avons proposé au
Service Jeunesse de la ville de Pessac
de réaliser des courts métrages qui auraient
pour objectif un rôle de prévention et d'information,
en mettant en avant des structures
travaillant sur les problématiques de la jeunesse.


Quand les jeunes parlent aux jeunes,
le message passe mieux.
Il apparaissait donc évident
que ces films devait être faits par des jeunes.

Ils habitent sur l'ensemble du territoire pessacais,
ils ont entre 16 et 20 ans.

Ces fictions permettent aux jeunes acteurs et actrices
de faire partager leurs regards
sur des thématiques liées à leur quotidien.

Il ne s'agissait pas ici de donner des réponses
mais d'encourager les jeunes spectateurs
à se questionner et a échanger entre eux.

En utilisant ce support de communication,
nous espérons atteindre la jeunesse dans son ensemble ;
qu'elle soit étudiante, déscolarisée,
rattachée à une structure ou pas,
active ou non, issue des quartiers
populaires ou pavillonnaires...

Nous comptons également sur l'utilisation de ces films
pour alimenter des débats dans les collèges, lycées
ou tout autre structure accueillant des jeunes.

Les thèmes abordés sont :

le mal être et le suicide
la relation fille - garçon
les conduites addictives
la violence (physique, verbale, morale)
l'échec scolaire
l'orientation scolaire et l'insertion professionnelle


Daouda Diakhate

Animateur au service jeunesse de la ville de Pessac

retour en haut de page